Les champions FEDELEC, ambassadeurs de la réussite de l’artisanat

Par Bernard Stalter, président de CMA France et président de la Confédération nationale de l’artisanat des métiers et des services (CNAMS)

Cette année encore, CMA France a eu le plaisir de recevoir les lauréats du championnat FEDELEC et de les accueillir dans leur maison, la maison de l’Artisanat. J’ai souvent l’occasion de siéger avec FEDELEC dans diverses instances et je constate toujours avec plaisir la passion que la Fédération met à défendre la profession. Elle le fait notamment en valorisant les jeunes grâce à ce concours national des apprentis électriciens.

Les électriciens exercent un métier où l’innovation est particulièrement forte. Ils se doivent d’être exemplaires, et constituent un véritable moteur pour l’ensemble des métiers de l’artisanat.

Le championnat des apprentis électriciens illustre parfaitement cette ambition. Elle permet de mettre en avant l’excellence de ces jeunes, tout en leur apportant une véritable reconnaissance de l’ensemble de la profession. Dans une période où l’on parle de réforme de l’apprentissage, où l’on manque de personnel qualifié, où l’on a envie que ces jeunes s’investissent dans des métiers où il est possible de réussir, comme l’électricité, c’est absolument essentiel. Mettre en avant par le biais d’un concours cette jeunesse qui croit aujourd’hui en l’avenir est primordial.

Nous devons, ensemble, mettre en avant et promouvoir cet aspect positif de nos métiers. Pour le faire le plus efficacement possible, nous avons besoin de ces jeunes qui doivent être des ambassadeurs : ambassadeurs pour leur métier, bien sûr, mais aussi ambassadeurs pour l’apprentissage et pour l’artisanat.

Je renouvelle donc toutes mes félicitations aux artisans électriciens, à FEDELEC, ainsi qu’à l’ensemble des lauréats. Un seul mot : bravo !