L’affichage sur le lieu de travail

Le chef d’entreprise est tenu d’afficher un certain nombre d’informations, de consignes, d’adresses et de numéros utiles dans son entreprise. Les consignes de sécurité doivent être diffusées et expliquées aux salariés afin qu’ils aient une connaissance effective de la consigne et des modes opératoires (utilisation et maintenance des équipements de travail, conduite à tenir en cas d’accidents…). Leur affichage doit être facile d’accès, dans les lieux de travail ou les lieux où se fait l’embauche.
L’étendue de l’obligation d’information et de formation à la sécurité varie selon la taille de l’établissement, la nature de son activité, le caractère des risques qui y sont constatés et le type d’emploi des travailleurs.
Articles L 4111-6 et L 4141-1 du Code du travail.
Article R 2262-1 du Code du travail.

Consigne de sécurité incendie

Pour les entreprises mettant en oeuvre des produits inflammables, une consigne de sécurité incendie est établie et affichée de manière très apparente :

  • Dans chaque local pour les locaux dont l’effectif est supérieur à cinq personnes
  • Dans chaque local ou dans chaque dégagement desservant un groupe de locaux dans les autres cas.

Dans les autres établissements, des instructions sont établies, permettant d’assurer l’évacuation des personnes présentes dans les locaux.

Cette consigne indique :

  • Le matériel d’extinction et de secours qui se trouve dans le local ou à ses abords ;
  • Les personnes chargées de mettre ce matériel en action ;
  • Pour chaque local, les personnes chargées de diriger l’évacuation des travailleurs et éventuellement du public ;
  • Les mesures spécifiques liées à la présence de personnes handicapées, et notamment le nombre et la localisation des espaces d’attentes sécurisés ou des espaces équivalents ;
  • Les moyens d’alerte ;
  • Les personnes chargées d’aviser les sapeurs-pompiers dès le début d’un incendie ;
  • L’adresse et le numéro d’appel téléphonique du service de secours de premier appel, en caractères apparents ;
  • Le devoir, pour toute personne apercevant un début d’incendie, de donner l’alarme et de mettre en oeuvre les moyens de premier secours, sans attendre l’arrivée des travailleurs spécialement désignés.
    Articles R 4227-37 et R 4227-38 du Code du travail.

Exemple de consigne incendie : l’alarme.
Toute personne apercevant un début d’incendie doit : – prévenir le standard en précisant le lieu exact du début d’incendie, – attaquer le feu avec l’extincteur approprié,- évacuer si on lui en donne l’ordre ou si sa sécurité est menacée.

Numéros des secours d’urgence

Les numéros de secours d’urgences sont :

  • 112 : numéro de tous les secours
  • 15 : SAMU
  • 17 : Police ou numéro de la gendarmerie de la localité
  • 18 : Pompiers
  • 01 40 05 48 48 : Centre anti-poison de Paris

Autres informations

Doivent être également affichées :

  • l’adresse et le numéro d’appel des services de secours d’urgence
  • l’adresse et le numéro d’appel du médecin du travail ou du service de santé au travail compétent pour l’établissement
  • l’adresse et le numéro d’appel de l’inspection du travail et le nom de l’inspecteur ou du contrôleur du travail,
  • les informations de sécurité concernant chaque poste de travail (risques, appareils de protection à utiliser, conduite à tenir en cas d’accident).
    Article D 4711-1 du Code du travail.

La signalisation

La signalisation de santé et de sécurité peut se faire au moyen de panneaux, mais aussi de couleurs, de signaux lumineux ou sonores.

L’ensemble des pictogrammes utiles est consultable sur le dossier “Pictogrammes pour la signalisation de santé et de sécurité et l’étiquetage des produits chimiques” sur le site de l’INRS.

Quels lieux sont concernés ?

La signalisation s’impose chaque fois que, sur un lieu de travail, un risque ne peut pas être évité ou prévenu par l’existence d’une protection collective ou par l’organisation du travail. La signalisation concerne aussi bien le balisage des voies de circulation dans l’entreprise que l’accès aux différents lieux où s’exerce l’activité pour informer les transporteurs, les visiteurs,etc.

Elle sert également à informer sur les risques par des avertissements, des obligations, des interdictions et des informations de secours (accidents, incendie). En fonction de l’évaluation des risques et de sa politique de prévention, le chef d’entreprise peut avoir recours à des signalisations occasionnelles (signal lumineux ou signal acoustique).

Quel format ?

Les panneaux de signalisation doivent être :

  • aussi simples que possible sans détails inutiles à la compréhension,
  • installés “dans un endroit bien éclairé et facilement accessible et visible”.

On peut aussi utiliser les panneaux du Code de la route pour signaler des obligations (piétons, limitations de vitesse, sens interdit…).

Ils doivent être enlevés lorsque le risque disparaît.

COULEUR

SIGNIFICATION

INDICATIONS


Signal d’interdiction

Attitudes dangereuses

Danger-alarme

Stop, arrêt, dispositifs de coupure d’urgence
Evacuation

Matériel et équipement de lutte contre l’incendie

Identification et localisation


Signal d’avertissement

Attention, précaution
Vérification

Produits chimiques

Risques relatifs à chaque produit


Signal d’obligation

Comportement ou action spécifique
Obligation de porter un équipement individuel de sécurité


Signal de sauvetage ou de secours

Portes, issues, voies, matériels, postes, locaux

Situation de sécurité

Retour à la normale

Arrêté du 4 novembre 1993 relatif à la signalisation de sécurité et de santé au travail, JO du 17 décembre 1993.