Electronique – Rappel sur les formations initiales et leurs diplômes

Le CTM “IDAVE” (Certificat Technique des Métiers “Installateur-dépanneur audio-vidéo électroménager”)

  • Le CTM “IDAVE” est une qualification professionnelle qui se prépare dans le cadre d’un contrat d’apprentissage de deux années. Il s’agit d’un titre certifié (arrêté publié au Journal Officiel du 1er août 2006) et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (code NSF 255R).
  • Il s’adresse aux jeunes de 16 à moins de 26 ans (dès 15 ans en cas de sortie de classe de troisième ou dérogation) et se prépare dans les CFA (Centres de Formation d’Apprentis) qui ont ouvert une section à cet effet (consulter FEDELEC ou l’APCM).
  • En tant que première véritable qualification professionnelle dans les métiers de l’électronique grand public et de l’électroménager, le CTM “IDAVE” permet à ses titulaires d’accéder, dans les entreprises, aux fonctions d’installation, de mise en service et de dépannage de premier niveau qu’ils exercent sous la responsabilité d’une hiérarchie.
  • C’est la seule formation complète de niveau V débouchant réellement sur la vie active et permettant, selon le cas, de poursuivre vers un niveau IV.
  • Le référentiel du CTM “IDAVE” vient d’être renouvelé au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Les BEP

  • Il y a quelques années, les BEP Audiovisuel et Electroménager (niveau 5) ont été supprimés. Ils ont été “remplacés” par les BEP des Métiers de l’Électronique et de l’Électrotechnique qui sont inadaptés aux besoins de la profession, notamment, parce ce qu’ils ne préparent pas les élèves à la vie active.
  • Il faut donc considérer que nous ne disposons plus de diplôme de niveau 5 à but d’insertion professionnelle.

L’apprentissage

  • Il n’est pas exact de parler d’apprentissage pour des jeunes de 14 ans. Le terme correct serait “classe préparatoire à l’apprentissage”. En effet, de 14 à 16 ans, les jeunes suivent surtout des cours et passent dans plusieurs entreprises. Le contrat d’apprentissage n’est signé qu’à 16 ans (ou 15 ans si dérogation).